© 1990-2014

8e biennale internationale de gravure contemporaine de Liège

MAMAC et Cabinet des Estampes et des Dessins, Liège, BEL, 2011


Autoportraits internationaux
Série de 7 typographies, 46/38cm, sur papier Zerkall 210 gr/m2, 10 + 2 exemplaires
Imprimés par Romain Crelier, Editions "du goudron et des plumes", Chevenez
Vue de l’exposition « Biennale internationale de Gravure », Mamac, Liège, 2011
© Charles-François Duplain
________________________________________

Dès sa création, la Biennale de gravure de Liège s’est fixé pour objectif d’offrir un panorama complet et varié de l’art de l’estampe, tel qu’il est pratiqué à travers différents pays d’Europe. En 2005, après une interruption d’une quinzaine d’années, les organisateurs de la 5e édition ont résolument opté pour un label international, en étendant la prospection aux 5 continents. Plus récemment, la biennale s’est vue qualifiée de contemporaine, répondant à une volonté de s’éloigner des clichés de l’estampe classique déclinée en noir et blanc, pour s’ouvrir vers de nouvelles techniques, de nouvelles expérimentations. D’où l’appellation de Biennale internationale de gravure contemporaine qui désigne désormais cette manifestation. Pour cette 8e édition, parmi les 600 dossiers réceptionnés, 58 candidats ont été retenus : ils exposent au MAMAC des œuvres originales et récentes. 24 pays sont représentés, dont certains sont devenus des partenaires fidèles de l’évènement (Japon, Colombie, Canada, Brésil ...) mais d’autres nous rejoignent pour la première fois : l’Afrique du Sud, le Paraguay, le Kosovo, répondant à notre volonté d’ouverture sur d’autres cultures. De biennale en biennale, l’adhésion enthousiaste, tant des artistes que des partenaires, confirme un intérêt croissant à l’égard de cette discipline ingrate, de tous temps exclue du cénacle des Beaux-Arts. Déjà en 2005, Philippe Delaite s’interrogeait « Quelle est donc cette production artistique qui peut, sans encombre, sans grand risque et pour quelques sous, traverser mers et continents ? Quelle est donc cette pratique artistique obstinément délaissée à l’occasion des grand - messes contemporaines ? ». Dès la première incursion dans l’univers particulier de l’estampe, nous voici interpellés, séduits par la magie de son alchimie et impatients d’en connaître davantage. Ainsi, au nom de toutes les personnes qui ont, de loin ou de près, participé à cette édition, je souhaite que ce rendez-vous gravé devienne incontournable un printemps sur deux. Dans son texte Serial colours de 2009, Carmelo Virone évoquait « l’image qu’on aura quand on rejoindra l’envers du décor – pas trop vite si possible : estampe, suspends ton vol ». Moi, j’aurais envie de dire Estampe, poursuis ton vol, encore et encore.

Régine Rémon
Conservatrice du Cabinet des Estampes et commissaire de la Biennale

ROSS Colleen, DAHMS Jana, HEYER Willy, PLEUGER Ute, SCHIMANSKI Richard, SÖFFKER Hans-Jürgen, TAENZLER Waltraut, POLITO Fernando Javier, BOUCHEÏ Marina, COPPÉE Marilyne, DELAHAUT Sabine, DUMONT Paul, ETIENNE Luc, GOFFAUX Raphaëlle, HARDY Chantal, LEDENT Ingrid, PEETERS Goedele, VAN DIJCK Hans Karelszoon, VANGOR Sofie, JASAREVIC Taïda, ALMOZARA Paula, YUE Flavia,BESANT Derek Michael, RACINE Ross, RUSS Stéphanie, ZHANG Wenhai, GOMEZ MONTES Juliana, PARK Michelle, DRAGIEVI Edvin, VIVODA Ana, JENSEN Anne Lildholdt, MOJARDIN Ricardo, ORTEGA DEL CAMPO David, LAINE Janne, CLOCHEY sabine, DELESALLE David, DUBART Agnès, GOUJAUD Anne, MENNESSON Ludovic, PALISSE Sophie, POIGNON Nicolas, REBA Nathalie, BINDELLA Marina, HIRATSUKA Yuji, SIGMUNDSTAD Giske, CASALI Luvier, HANSELAAR Marcelle, MATTHES Ruud, WAP Hans, STACHLEWSKI Piotr, BURDY Zenon, LIMA Joe, PECIC Dimitrije, DUPLAIN Charles-François, BATEMAN Edward, GRISWOLD Raphael, QUINBY Diana.

________________________________________

Autoportraits internationaux
Série de 7 typographies, 46/38cm, sur papier Zerkall 210 gr/m2, 10 + 2 exemplaires
Imprimés par Romain Crelier, Editions "du goudron et des plumes", Chevenez
Vue de l’exposition « Biennale internationale de Gravure », Mamac, Liège, 2011
© Charles-François Duplain

Autoportraits internationaux
Série de 7 typographies, 46/38cm, sur papier Zerkall 210 gr/m2, 10 + 2 exemplaires
Imprimés par Romain Crelier, Editions "du goudron et des plumes", Chevenez
Vue de l’exposition « Biennale internationale de Gravure », Mamac, Liège, 2011
© Charles-François Duplain