© 1990-2014

Balivernes et sornettes des voyages de CHFD écrites par lui-même

Artsenal, Delémont, CH, 2010


Les limites de 1973#2, LUBI 503025#6, Autobiographie pariétale AGE 4
Vue de l’exposition
© Charles-François Duplain
________________________________________

CHFD présente à l’ARTsenal une proposition sous la forme d’un conte, une sorte de charade à tiroir, narrant un nouveau portrait de l’artiste brossé par lui-même… Au fil de la Sorne ; rivière sauvage qui l’a vu naître.
Une série de pièces retrace avec ironie les liens qu’entretient l’artiste jurassien avec ses origines. Vivant actuellement à l’étranger CHFD amorce à travers ses propositions une critique de la bien-pensance par ses actes et tente ainsi une re-lecture amusée de la génération sacrifiée et désabusée des années post-trente glorieuses.
Gonzague de Reynold vient également brouiller les pistes que l’artiste d’Undervelier pose, jalon après jalon, pour dessiner un portrait dont la sincérité est presque involontaire…

Mathieu Charvel

________________________________________

Balivernes et Sornettes des voyages de CHFD raconté par lui-même
Vue de l’exposition
© Charles-François Duplain

Balivernes et Sornettes des voyages de CHFD raconté par lui-même
Vue de l’exposition
© Charles-François Duplain

Noyez le poisson, ou la mort du poète dit : « un poisson émotif »
Plomb, bois, dimension variable, 2010
© Charles-François Duplain

Autoportrait en Brüsseler
Bois, verre, papier doré, dimension 168cm/22cm/24cm, 2010

© Charles-François Duplain